Trop gros, trop maigre, trop lourd, fatigué, on se prend souvent la tête sur notre image, surtout si on la compare à nos photos quand on est au top de notre forme. Et on a tous essayé des régimes, des restrictions, des cures détox, la chrono-nutrition, … et de frustration en restrictions, on finit par culpabiliser à la moindre bouchée ou à compenser surtout la veille des bonnes résolutions, ou le lendemain d’ailleurs. Surtout on ne sait plus quel conseil suivre !

Or le poids ne dépend pas de ce que l’on mange, en quantité de glucides/ lipides / protides  ou encore moins en calorie. Le poids dépend de plusieurs facteurs et est intimement lié à notre vitalité. En effet un corps en pleine vitalité régule de lui-même ses apports et ses éliminations, les organes fonctionnent bien et les toxines sont éliminées.

A l’inverse, pour la plupart d’entre nous, ce qui nous fait grossir :

  • Un alimentation pauvre en nutriments et surtout de micro-nutriments qui nous pousse à manger plus que nécessaire parce que les cellules réclament des vitamines et minéraux.
  • la surcharge de l’organisme et sa dévitalisation ainsi qu’une flore intestinale déséquilibrée perturbe les sensations de satiété et le fonctionnement des organes.
  • le dysfonctionnement de nos organes (la thyroïde qui régule le stockage, mais également le foie, la peau ou les reins).
  • le stockage de graisses sert à neutraliser les toxines, toxiques et les acides que le corps n’aura pu transformer (par le foie, la peau) et éliminer (par les émonctoires : intestins, reins, poumons, peau) parce qu’il manque d’énergie ou est débordé par la quantité à traiter par rapport à ses capacités,
  •  le stress, les déséquilibres émotionnels affectent la façon de manger et les organes, nous dévitalisent,
  • un choc émotionnel ou physique non digéré ou un fonctionnement qui nous pousse à créer une bouée de sauvetage ou de protection,

Les régimes standards font fi de ces paramètres et surtout ils peuvent causer carences et perte de vitalité : au départ l’allègement de l’alimentation peut faire ressentir un regain de vitalité, mais si les organes d’élimination et de régénération ne sont pas soutenus et si le régime apporte une surcharge en acides (protéines animales par exemple),  l’effet boomerang peut vite se faire sentir.

En Naturopathie, la recherche de la beauté passe par la santé et la vitalité : le corps a l’intelligence de réguler ses assimilations ainsi que ses éliminations quand il est en pleine santé. Une consultation en naturopathie permet de bien comprendre tous ces facteurs, chercher ce qui dysfonctionne pour chacun et adapter son hygiène de vie en conscience.

Par ailleurs, retrouver la joie et la gourmandise est indispensable pour retrouver un poids de forme et se nourrir sainement. Et pour cela apprendre de nouvelles recettes, découvrir la palette de saveur de l’alimentation vivante et se faire aider pour changer ses habitudes est le bon chemin.

À retenir

  • la santé et la beauté sont intimement liées
  • quand on respecte les lois de la nature, le corps sait se réguler
  • l’alimentation seule ne fait pas le poids et la silhouette
  • retrouver le chemin de la joie est indispensable pour perdre du poids

Pour aller plus loin